Les effets de l’hypnose sur le cerveau

Hypnose : quels effets sur le cerveau ?

Depuis que les neurosciences disposent d’outils permettant l’imagerie cérébrale, de nombreuses recherches ont analysé l’activité du cerveau durant les différentes phases de la transe hypnotique. Ces observations ont permis de mieux comprendre ce qu’il se passe pendant l’état d’hypnose et ainsi d’améliorer l’efficacité de cette technique.

« Vos paupières sont lourdes… Dormez maintenant ! » Voilà généralement la première chose à laquelle on pense lorsqu’on évoque l’hypnose. Mais que se passe-t-il vraiment derrière vos paupières closes, à l’intérieur même de votre cerveau ?

Il ne s’agit ni de sommeil ni d’inconscience, mais d’un état de conscience modifié connu depuis la nuit des temps et que l’hypnose a permis d’apprivoiser. Pendant longtemps, cet état particulier de conscience est resté mystérieux, laissant croire qu’il était l’effet du pouvoir d’un praticien, sorcier du village, chaman ou autre magicien.

Une étude parue dans la revue Cerebral Cortex révèle comment les différentes zones du cerveau s’activent et se désactivent, se connectent entre elles lors de l’état de transe hypnotique.


Le cerveau modifie son activité

Lors d’une transe hypnotique, on peut remarquer quelques changements majeurs.

Premièrement, les neurones augmentent leur activité dans une zone du cerveau qui est spécifiquement chargée de se concentrer sur la résolution d’un problème. La personne en état d’hypnose est ainsi tellement absorbée par ce qu’il se passe en elle qu’elle perd le contact avec le monde extérieur. Ses perceptions sensorielles en sont altérées.

Deux autres régions cérébrales montrent aussi des échanges neuronaux plus intentes, ce sont celles qui gèrent l’adaptation. En effet, ces zones sont spécialisées dans les capacités à passer d’une tâche cognitive à l’autre ou d’un comportement à l’autre, ainsi que dans l’évaluation de la conscience de soi. C’est ainsi que le cerveau contrôle les aspects physiologiques et émotionnels du corps.

Lorsqu’on rejoint l’état hypnotique, le cerveau se met en veille et les échanges neuronaux sont alors fortement réduits. Cet état particulier permet le repos en freinant la pensée. Pourtant, alors même qu’il se désintéresse de tout stimulus extérieur, le cerveau reste toujours en activité. Reconnaître l’état du cerveau lorsqu’il est en mode veille permet de lui suggérer des comparaisons avec d’autres états de conscience, ce qui ouvre le champ des possibles sur de nouvelles réalités.

Autre particularité de l’état d’hypnose : les connexions sont plus faibles entre les différentes zones du cerveau, ce qui crée une dissociation entre l’action et la conscience que l’on a de cette action. Ce phénomène explique qu’une personne peut, par exemple, voir son bras se lever tout seul, ou encore se laisser suivre les suggestions d’un praticien sans trop se poser de questions.

Le praticien en hypnose aura alors la possibilité de conduire son client dans la direction souhaitée, lui permettant d’envisager les choses autrement, de penser et de comprendre différemment ce qui semblait bloqué jusqu’alors.

La compréhension du cerveau et de sa mécanique neuronale nous offre une perspective totalement nouvelle sur les possibilités d’atteindre ce qui semblait inaccessible jusqu’ici.

Article co-rédigé par
Marjolaine Heysé et Philippe Fragnière


Source d’inspiration :
Aymeric Guillot, professeur en neurophysiologie des processus mentaux à l’université Lyon


0

Marjolaine Heysé

Hypnothérapeute à Lausanne
hypnose-espace-intemporel.ch

0

0

0

Philippe Fragnière

Hypnothérapeute à Lausanne
hypno-reussite.ch

Hypnose et phobies

Hypnose et phobies

Qu’une phobie vous empoisonne la vie depuis toujours ou depuis peu de temps, pourquoi ne pas tenter l’hypnose pour vous en débarrasser?

La phobie

Une phobie est une peur irraisonnée et irrationnelle d’un objet ou d’une situation précise. C’est un symptôme très répandu qui entraîne une souffrance importante et peut détériorer la qualité de vie. C’est ce caractère de danger irréel qui distingue la phobie de la peur.

Une phobie se crée par répétition de quelque chose de stressant ou en une fraction de seconde sans même s’en rendre compte. Le mécanisme qui déclenche la peur est amplifié et cette peur devient incontrôlable. Souvent mal comprises elles font l’objet de moqueries.

Les différentes catégories de phobies

Il existe toutes sortes de phobies telles que celles des animaux, des transports, du vide et des endroits clos. Dans une autre catégorie il y a les phobies sociales (interagir avec ou devant d’autres personnes) ainsi que l’agoraphobie qui est la peur de se retrouver dans un endroit d’où il serait difficile de sortir.


L’hypnose est un des meilleurs outils pour
se libérer d’une phobie


L’hypnose

L’hypnose est un état de conscience modifié, proche de la rêverie, permettant d’accéder à la partie inconsciente qui gère nos réactions et comportements spontanés et automatiques.

L’hypnose est utilisée ici pour lever des blocages et aide à trouver les solutions pour mieux vivre ces situations incontrôlables. En s’appuyant sur une volonté de dépasser ses peurs, l’hypnose modifie la perception de ce qui effraie et ainsi change les réactions et comportements empoisonnants.

Nous dépassons les barrières de notre esprit rationnel qui entretient nos croyances et nos peurs. Nous pouvons, grâce à cette méthode, vivre l’expérience que nous souhaitons, comme par exemple être à l’aise dans un ascenseur ou en haut d’un building.


Déroulement d’une séance

En premier lieu une discussion va permettre de comprendre ce qui crée cette phobie, depuis quand elle existe, et quel est l’objectif à atteindre. Chaque personne a des demandes bien définies et il est important de les connaître.

Après être mis en état d’hypnose, une étape nécessaire au changement va être d’associer tout d’abord la personne à une ressource puissante qui lui permette de se sentir en sécurité et d’ancrer cet état avant de lui faire vivre l’expérience souhaitée, puis, doucement amener la vision de la phobie à une réaction positive désirée.

L’hypnose permet à certains d’éradiquer la phobie en une séance, d’autres auront besoin de plusieurs séances. Cependant comme une phobie peut se créer en une fraction de seconde, elle peut également être éliminée avec la même rapidité.

Imaginez enfin pouvoir vous sentir libéré et voyager avec vos proches, plonger dans l’océan, grimper dans les arbres et montrer à vos enfants que les petites bêtes ne mangent pas les grosses……



Géraldine Mottier
Hypnothérapeute à Renens

www.hypnosea-pnl.ch